Mercredi , 13 décembre 2017
Actu

Interview avec Valentina

Valentina est la seule et unique modèle fetish italienne. Depuis 1998, elle collabore avec les meilleurs acteurs de la scène fetish et ses photos sont publiées dans la plupart des magazines comme Marquis, Skin Two, Secret, Heavy Rubber et bien d’autres encore.

valentina01

www.valentinafetishdoll.com | www.fetishtool.com

Elle a posé pour les plus grands photographes fetish au monde, comme Trevor Watson, Peter W. Czernich, Ian Pelczinski, Brian Southam, Lidia Poppeil Fibret, Harald Wilfer, Norman Richter, James Drury, Malcolm Weir, Berserker, Julien Reynaud entre autres. Depuis 2003, elle est la Web Maîtresse de son propre site  www.valentinafetishdoll.com. Connue comme étant la « Rubber Doll italienne », elle passe la majorité de son temps à voyager en Europe et aux États-Unis, où elle réalise des performances dans les plus grands événements fetish et sur les plus grandes scènes fetish.
Elle est tombée dans le latex durant son adolescence et elle y a prit très vite goût. Beaucoup de fétichistes un peu partout dans le monde l’ont choisie comme étant leur Reine, les photographes fetish la réclame, les plus grands magazines européens la publient, et elle compte de plus en plus de fans sur Internet. C’est avec plaisir que nous vous proposons de découvrir dans son interview, Valentina, caoutchoutée comme un pneu de camion, entièrement recouverte de latex, mais dévoilant de temps en temps ses lèvres rouges et sensuelles, ainsi que ses yeux que vous aurez du mal à oublier.


Comment et depuis quand as tu découvert le fétichisme ?
J’ai acheté ma première guêpière en soie, lorsque j’avais treize ans… J’ai toujours adoré porter des vêtements qui me serrent. Ma mère m’a donné ses chaussures pour les élargir, j’ai donc appris très tôt à marcher avec des talons hauts… ! Ensuite, j’ai découvert les matières brillantes : j’ai toujours trouvé qu’elles rendaient les femmes plus féminines, j’ai donc commencé à porter du vinyle, et plus tard j’ai enfin découvert le latex. Dès le premier instant, j’ai été fascinée par le toucher de cette matière qui me serre, par sa brillance et enfin par son odeur, un mélange de chocolat blanc et de vanille ; une fois j’ai ouvert une grosse boîte contenant plein de vêtements en latex, et j’ai eu comme l’impression d’ouvrir une boîte à biscuits en métal… c’est la même odeur ! Devrais-je en réclamer d’autres encore ? Puis, mon compagnon et moi, nous avons commencé à faire des photos pour notre propre plaisir, mais de nombreux amis nous ont dit : « Eh, elles sont superbes, vous devriez en faire d’autres ! », c’est ce que j’ai fais.
valentina02
Bien sûr, tu adores le latex, mais as-tu d’autres fétichismes ?
J’en ai plein : lingerie sexy et vintage, talons hauts, collants, maquillage, gants, verres, fumée, etc. et comme fétichisme « normal », j’adore le vélo. J’ai une bicyclette Bianchi pour les courses. Ça ne parait pas si impressionnant comme ça… mais le vélo est très proche du S/M, les deux font mal au cul, il y a du caoutchouc et des chaînes. Mais j’attends avec impatience le jour où ils créeront des combinaisons en latex pour les courses de vélo ; une combi chrono, ce serait génial !

Les gens te connaissent pour ton activité en tant que modèle, mais tu es également maîtresse professionnelle. Est-ce difficile de pratiquer les deux activités ?
Pas vraiment. Grâce à mon site, je reçois des commentaires de membres et d’amis sur ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment pas. Puis, je prends en compte ces avis pour mon activité de domina. Et surtout, j’adore ce que mes soumis me demandent de faire.
valentina03
Tu voyages régulièrement à travers l’Europe, d’ailleurs tu t’arrêtes souvent en France. Que peux-tu dire aux français à propos de leur pays ?
J’adore la France et la manière dont les français vivent. Ils sont très proches des italiens, mais plus aimables et plus sincères*; Les français aiment manger, boire du vin, ils aiment la mode et les parfums… bref, que puis-je dire ? je les comprends !

Aujourd’hui tu es la plus célèbre modèle italienne. En es tu fière ? Aimes-tu promouvoir ton pays lorsque tu voyages ?

L’Italie est un superbe pays à visiter, mais pas le meilleur coin où vivre. Si vous cherchez des lieux historiques, de bonnes choses à manger et à boire alors vous êtes au bon endroit. Mais ne me parlez pas des politiciens et du gouvernement, par pitié !

Tu viens de lancer un nouveau web site, appelé FetishTool. Peux-tu nous expliquer son concept ?
FetishTool est un nouveau site qui propose une collection toujours croissante de vidéos en haute résolution qui explorent le fétichisme du latex dans tous ses aspects. Les vidéos sont réelles, il n’y a aucune coupure, aucuns effets spéciaux, aucune retouche, ni musique seulement le doux son que produit le frottement du latex. Toutes les vidéos sur FetishTool sont réalisées par des vrais fétichistes du latex pour des vrais fétichistes. Tout ce que vous pouvez voir dans les vidéos ont réellement lieu devant l’objectif de la caméra et sans aucun trucage post production.
Sur FetishTool, on peut voir aussi bien des modèles fetish internationales comme Mistress Sandra, Boobzee, Marilyne et Jade, que de splendides modèles amateurs venues des quatre coins du monde jouer entre elles.
Toutes les vidéos durent 30 minutes, elles sont disponibles en HD-DVD et au format 16:9, pour que vous puissiez les lire en plein écran sans perdre leur qualité. Et enfin, le site proposera bientôt une fonction de téléchargement qui vous permettra de marquer vos vidéos favorites.

As-tu des projets pour l’avenir ?
Le travail, encore et toujours… J’ai deux sites à gérer… vous pensez pas que c’est suffisant ?

valentina04

5 commentaires

  1. Bonsoir,
    Interview intéressante d’une personne intéressante sur un site intéressant.
    allez hop .. le tout en favoris.
    Amitiés
    muso

  2. Interview intéressante pour un modèle vraiment rubber et qui fait souvent des pics très bien. Mais elle n’est définitivement pas la seule italienne dans le circuit. Je ne connais pas tout le monde, mais il y a au moins encore Nikla Black.

  3. Et non ! Nikla Black n’est pas italienne mais tchécoslovaque… Valentina est la premiere modele italienne, mais il y a a present Boobzee qui travaille sur un nouveau site (http://www.boobzee.com) et Jade (http://www.jadefetishlady.it) qui a fait la couverture de Heavy Rubber Magazine.

  4. Merci pour la précision Marilyne, au moins j’aurai appris quelque chose :-)

  5. de toute façon, en Italie il y aussi Rubberstar en tant que modèle fétichiste, et elle n’est pas la seule :)

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page
Descargar musica