Jeudi , 17 août 2017
Actu

Interview avec Maria

Nul besoin d’avoir 20 ans pour être modèle fétiche, et il n’y a aucune honte à avoir, si vous avez 40 ans et que vous venez de découvrir le latex. Maria en est la preuve vivante ! C’est après avoir passé ses 40 ans que Lady M (maria) s’est lancée dans la photo. Originaire des Pays-Bas, cette splendide femme devient modèle photo pour les agences, publicités et revues. Puis, elle fait la rencontre de Peter W. Czernich et c’est là que sa carrière prend un nouveau tournant, elle découvre la photographie fétiche et rejoint l’équipe de chroniqueurs de Marquis Magazine. En effet, depuis le numéro 56, Maria a sa propre colonne dans laquelle elle parle avec humour du fétichisme. C’est avec un grand plaisir que nous vous faisons découvrir aujourd’hui cette sublime dame…


Raconte-nous ton histoire. Que faisais-tu avant d’être modèle photo ? Comment as-tu commencé à poser ?
J’ai commencé la photo à 43 ans. Mes enfants allaient à l’école et je restais à la maison, prenant soin d’eux, et en même temps je travaillais dans mon propre ranch, puis je me suis dit qu’il était temps d’explorer de nouvelles choses.

Je suis allée chez un photographe pour une séance photo offerte en récompense d’être allée pendant 5 ans à mon club de gym. Et je fus surprise des résultats, j’ai alors commencé à en savoir plus sur Internet. Je me suis inscrite sur des forums de photos et j’ai rejoint des agences de modèles. J’ai fait beaucoup de séances photo TFP et j’ai travaillé sur mon portfolio, construit des sites Internet ; et ensuite j’ai commencé à avoir de plus en plus de séances rémunérées.

J’ai aussi commencé une formation de maquillage et j’ai travaillé pour quelques agences et marques de maquillage presque tous les samedis dans les boutiques un peu partout au Pays-Bas.

Donc ma vie a radicalement changé ;  j’ai du à nouveau apprendre à voyager, organiser ma vie à la maison de manière très stricte et être mentalement très souple et forte en tant que modèle et maquilleuse professionnel.

Et qu’en est-il du fétichisme ? Comment t’es tu intéressée au fétiche/BDSM ? Qu’est-ce qui t’a poussé à poser pour des photos fétiches ?
Sur Modelkartei, j’ai vu une photo d’une magnifique femme mûre photographiée par Peter Czernich. J’étais très surprise par les belles tenues en latex, la femme élégante et les aspects techniques parfaits de cette photo. J’ai décidé de le contacter pour une séance photos comme j’avais besoin d’images pour mes sites Internet… et nous avons décidé d’une date quelques semaines après. Entre temps, j’ai fais quelques recherches sur Internet et plus j’en voyais, plus j’étais emballée par la photo fétiche comme un genre totalement différent par rapport à la photo commerciale, de mode, de style de vie ou par exemple la photo de nu.

Dans ma vie personnelle, j’étais bien sûr déjà active dans l’univers fétiche… ;>)

Depuis le numéro 56 de Marquis Magazine, tu as ta propre colonne. Peux-tu nous expliquer comment et pourquoi Peter W. Czernich t’a fait cette proposition ?
La séance photo avec Peter était vraiment agréable. Nous étions seuls (comme je me maquille presque toujours moi-même) et nous avons eu des conversations détendues et sympas. Je lui ai dit que j’étais chroniqueuse pendant des années pour un magazine sur les chevaux, et que j’adorerai écrire des chroniques ou des articles pour son magazine. Quelques semaines après, je lui ai envoyé quelques textes et à présent j’ai ma propre colonne dans Marquis ! J’ai déjà reçu plusieurs réactions positives aussi bien des photographes du Pays-Bas que d’Allemagne.
Lady M Quels sujets souhaites-tu aborder dans ta colonne ?
Écrire une colonne est complètement différent d’un article. Quand les gens lisent un article, ils veulent des faits, ils veulent la vérité et ils veulent avoir envie d’en lire plus sur le sujet ou même l’auteur. Les colonnes sont des histoires courtes, des opinions et des visions. Les colonnes sont la plupart humoristiques et très souvent exagérées. Je suis très forte pour exagérer (hahaha) et écrire des colonnes est un très bon moyen pour lancer un débat ou juste raconter une situation (personnelle).
Le plus grand compliment que j’ai reçu venait de plusieurs lecteurs du magazine sur les chevaux me confiant que la première page qu’ils lisaient quand ils ouvraient la revue était ma colonne… La pire chose qui m’est arrivée est le jour où ce même magazine avait reçu beaucoup de réactions négatives, à la suite d’un article que j’avais écris sur une discussion très sensible et difficile, j’avais en fait très peur que des gens trouvent mon adresse et viennent chez moi… hahaha.
J’écrirai plus dans le même style que mes premières colonnes sur l’univers fétiche. Des choses que nous connaissons tous, des choses que nous voulons savoir ou des choses que les lecteurs ne connaissent pas mais qu’ils devraient savoir… ;>)

Tu as ton propre site Internet avec une zone membre. Que peut-on y trouver ?
Mon site internet www.eurofetishmodel.com n’est pas un site payant avec zone membres traditionnel, puisqu’il n’y a pas de photos porno sur mon site, ni de photos de séances BDSM. La contribution des membres est simplement pour moi un bon moyen de pouvoir télécharger mes photos, écrire des histoires (journal intime fétiche), et en même temps recevoir un soutien financier de mes fans et des personnes qui apprécient mon travail dans la photo. En tant que modèle, je voyage beaucoup, je dors à l’hôtel et ce n’est pas facile d’avoir des séances photos rémunérées. Donc tout soutien est très appréciable, et c’est aussi pourquoi je propose des tarifs très bas. Sur mon site internet, on trouve des photos fétiches, des photos Domina ainsi que mon journal intime ; c’est un site sur moi…

Y’a t-il une demande pour les modèles matures aussi bien dans la photo grand public que la photo fétiche ? Selon toi, que peut apporter en plus un modèle photo de 40 ans par rapport à un modèle de 20 ?
Je suis un modèle âgé, donc je n’ai jamais fait de photos de Mode. À mon âge, c’est plus de la photographie en stock (ce que j’aime beaucoup faire), des photos de magazine, des publicités et dans 90% des photos je représente une femme d’affaire pour les sites Internet/profils d’entreprises. Je fais également des photos de nu, mais ce serait trop long de parler dans cette interview de ce genre de photos… Donc, oui il y a du travail pour les modèles âgés, mais les modèles doivent être réalistes et ne pas s’habiller ou se conduire comme leurs adolescentes. Aucune agence ne prendra un modèle de 40 ans pour une séance de Mode, elles veulent un modèle de 40 ans qui ressemble à une femme de 40 ans. Mon point fort est que je suis fière de mon âge et je ne suis pas frustrée. Et aussi parce que je ne suis pas une beauté d’hollywood, mais juste une femme naturelle et qui convient parfaitement aux publicités et magazines.

Dans l’univers fétiche, je vois beaucoup de modèles/femmes âgées interprétant des dominas comme elles sont dominatrices professionnelles ou parce qu’elles sont très convaincantes pour jouer parfaitement la domina ou la fétichiste. Ce type de photos convient mieux aux femmes plus âgées, même si bien sûr beaucoup de jeunes modèles fétiches sont très belles, souples et très fortes dans leur profession.
Je suis une fétichiste/domina, donc je ne fais jamais de photos de bondage ou de soumission… personnellement, je pense que le bondage convient mieux aux jeunes modèles…

Je souhaite aussi démontrer à beaucoup de femmes qui ne sont pas dans l’univers fétiche que l’on peut porter du latex (et du cuir) et que ces matières vont à tout le monde ! Sur mon site normal/grand public (www.model-maria.com) j’ai publié également des photos en latex. La plupart de mes amis/copines/agences réagissent de plus en plus positivement à mesure que leurs aprioris sur le latex/fétiche disparaissent petit à petit quand je leur montre mes photos… Certains amis ont même commencé à taper Marquis et Latex fashion dans google. Mais les gens (en particulier aux Pays-Bas) associent encore beaucoup le fétiche à des sites pornos bas de gamme et à des personnes ayant une vie sociale pauvre…
Lady M Quels conseils peux-tu donner aux femmes qui souhaitent devenir modèle photo ?
Commencez par vous inscrire sur des forums de modèles. Travaillez avec des photographes et amusez-vous. Utilisez les photos pour votre Facebook et les albums de famille, ou essayer de participer à des ateliers, des castings photos ou à de vrais jobs pour des agences. Amusez-vous, et avec un peu de chance vos efforts payeront.

Ce n’est pas une honte d’avoir plus de 40 ans, et ce n’est certainement pas une honte d’avoir des photos. Soyez réalistes avec vos ambitions toutefois. Aucune agence ne prendra un modèle de plus de 40 ans pour des photos de mode ou de lingerie, sauf si vous êtes vraiment connues. Essayez de connaître tous les types de travail possible. Par exemple, les photos commerciales sont complètement différentes des photos de Mode. La photo artistique est totalement différente de la photo pour des brochures d’affaires.

Participer à des castings pour des publicités, à des cours de théâtre, et très important, ne le prenez pas personnellement si vous recevez un refus. Travaillez dur, restez en forme, buvez de l’eau et surtout amusez-vous !

J’invite toutes celles qui le souhaitent à me contacter pour des conseils personnels, car ce serait encore une fois trop long pour donner des conseils adéquats dans cette interview.

Tu as posé pour Peter W. Czernich qui le photographe fétiche le plus connu. Avec quels autres photographes as tu travaillé et avec qui voudrais tu collaborer ?
Oui j’ai collaboré avec Peter, et il m’a permis de démarrer une nouvelle carrière. J’adorerai travailler avec lui à nouveau, pas seulement pour les bons résultats très réussis, mais aussi parce qu’il est une personne chaleureuse et inspirante.
J’ai également travaillé avec Roman Kasperski, Patrick Ceuppens, Rallumer, Eigenart, Massimo van Leeuwen, qui sont connus dans l’univers fétiche / latex, mais aussi avec beaucoup d’autres photographes qui sont plus généralistes mais très bons aussi avec les genres fétiches/latex. Je les remercie tous pour leurs photos et les bons souvenirs partagés.

Quels sont tes futures projets fétiches ?
Je travaille sur plusieurs projets que j’annoncerai dès que possible sur mes sites. J’ai également hâte de poser pour Julien Reynaud et Marilyne cette année à Amsterdam ! J’irai sur Paris cette année en juillet/août pour une séance photos Glamour et j’espère aussi pouvoir rencontrer de nombreux photographes fétiches… Je serai en Italie en juin, Berlin est aussi sur ma liste cette année et NRW/Niedersaschen en Allemagne est tous les mois sur ma liste car il m’est facile de m’y rendre. Donc à tous les photographes et fétichistes, n’hésitez pas à me contacter…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page
Descargar musica